Le temps s'arrête - parfois

A Essaouira, tous les dimanches, il y a un souk au nord de la ville où l'on vend tout ce que tu peux t'imaginer. Si tu as besoin d'un clou rouillé ou plutôt d'un lit, d'un pair de babouches usés ou d'un nouveau four de gaz, tu le trouveras ici. Il y a aussi des coins où les propriétaires des stands, ou plutôt le  hasard, ont entamé des objets dont, pour le moment, ils n'ont évidemment pas besoin. Voilà des natures mortes pittoresques que je trouve fascinantes. L'arrangement des mannequins que tu vois en haut, il n'existe peutêtre plus, mais avec la photo, on lui a fait cadeau d'un petit bout de l'éternité.